La guerre psychologique

3726348478Toujours en période de convalescence, ma clavicule se remet doucement en forme, du moins je l’espère. Et en même temps, pas trop d’autres solutions que d’attendre sans trop savoir.

Et c’est là que se met en place le doute pernicieux (et non, aucun rapport avec le perniflard). Les médecins, dans leur grande sagesse, sont bien incapables de me conseiller sur la reprise du sport. Et je sens bien qu’ils n’en ont pas grand-chose à faire. Le plus sympa m’a dit qu’il fallait un bon mois pour laisser les choses se mettre en place, sachant que la fracture a besoin d’encore plus de temps pour être totalement solidifiée.

Quoiqu’il en soit, me voilà contraint à réfléchir à la reprise qui se profile dans deux semaines (ou pas donc).

1 La natation: bah la clairement, je pense m’accorder encore deux semaines voir plus de récup. Je vois mon bras réduire en musculature, j’imagine que la souplesse sera affectée. J’ai cherché vite fait sur des forums de natation, mais ce n’est pas une blessure courante chez le nageur, donc peu de retour. Bref, on fera aux sensations, sachant que l’envie est là. Mais je serais ultra raisonnable, ça me fait “angoisser” de reprendre la natation trop tôt, au risque de me démettre ou recasser le processus de consolidation osseuse. Bref, si quelqu’un en sais plus que moi, avis bienvenus, car bien que ce soit un sport dis non traumatisant, j’imagine que le fait que l’épaule soit en rotation n’est pas une très bonne idée avec une clavicule fragile.

2 La CAP: et bien là je ne vais pas être raisonnable. J’ai un marathon début mai. Je peux toujours l’annuler, mais je n’ai pas envie. Et puis même avec une préparation tronquée, je continue à faire de la PPG des jambes, et avec une mini prépa de 7semaines à base d’EF, de SL et de FC42, j’espère pouvoir le finir pour recevoir la belle récompense de Sénart. Et aussi finir un marathon dans de bonnes conditions. Je ne pense pas que ce soit trop tôt, je n’en suis pas sûr, mais j’ai besoin de ça pour supporter l’immobilisation en ce moment.

3 Le vélo: bien que je sois remonté en selle directement après pour rouler encore une heure, je dois dire que je suis, un peu, pas serein. Déjà je n’ai plus confiance dans le matos. J’ai commandé ce midi une paire de nouveaux pneus plus larges et avec une adhérence reconnue (Conti GP4000 pour les connaisseurs), j’envisage aussi de m’équiper de nouvelles jantes. Les précédentes étaient moyennes, c’était plus ou moins prévu, mais elles ont été légèrement voilées. Je les ferais réparer de toute façon pour le HT et l’hiver, mais j’ai bien aussi envie de les changer pour me rassurer. Mon côté pimpin me pousse malgré moi ;). Merci d’ailleurs à NFKB de m’avoir initié au terme, j’ai découvert un fil grandiose sur le forum HFR consacré au triathlon. Les intervenants sont juste énormes, et dans leur perfs, et dans la légèreté de leurs interventions. Un vrai régal dans ce monde de “m’as-tu vu” que peut parfois être le cyclisme, et le triathlon. Vous l’aurez compris, la peur de la rechute est bien là. J’hésiterais presque à attendre après le marathon pour la reprise du vélo, mais j’aurais bien voulu commencer le triathlon au mois de juin. Et vu mon niveau, ça ne serait pas du luxe un mois en plus sur le vélo. Le home trainer sera surement de la partie d’ici deux semaines, je verrais aussi pour faire du VTT plutôt que de la route, mais va falloir s’y remettre de toute façon.

Voilà, un billet pour raconter mes blessures. Je compatis maintenant avec les nombreux coureurs qui trainent des blessures depuis des mois voire des années. Pas facile de se motiver, et de se projeter avec ces pensées dans la tête. Et en particulier, j’espère que le triathlon est pas foutu pour cette année. Il m’aura fallu plus de 30 ans pour me lancer, c’est trop tard pour repousser à l’année prochaine.

Advertisements

8 comments

  1. Je ne peux que t’envoyer du soutien virtuel, je compatis 🙂

    J’ai pensé à toi quand on a annulé une séance du fait d’un doute sur la praticabilité de la route.

    En bon pimpin je viens effectivement de m’offrir aussi de nouvelles roues 🙂

    J’avais déjà des GP4000 Et j’en suis content (les pavés belges dans les monts…) et j’ai aussi mis des Conti 4 seasons de 28 mm sur mon mulet.

    Courage ! Squats a donf ca servira toujours+TrainerRoad !

    1. Merci du soutien.

      J’ai aussi décidé de passer en 25 plutôt qu’en 23. Tout le monde dit que c’est pas moins efficace, et vu l’état des routes même sèche, c’est pas du luxe. J’habite pas sur les pavés flamands, mais je suis loin du billard d’asphalte (fin fond de la bourgogne). Et ca compensera pour des roues peut etre un peu plus exigeantes, mais aero, bien que j’ai pas encore choisi. Faut dire que le tarif fait réfléchir, et tant qu’à investir, je le ferais qu’une fois.

      Sinon, oui squat, fente, et autre joyeusetés dans les escaliers pour les mollets. L’air de rien, j’ai pas trop pris de kg (+1.5 en 2 semaines, pratiquement tout la première semaine), c’est que ca marche. J’espere pourvoir reprendre la CAP sans avoir trop perdu.

  2. As tu affaire à un médecin du sport ou pas? c’est à mon avis le seul qui pourrait te donner le feu vert, les autres ne s’y risqueront pas, d’après moi….

    C’est un peu normal de perdre confiance en soi après une chute et/ou une blessure mais c’est un sentiment à combattre d’urgence au risque de resté bloqué par la peur et de ne plus s’y remettre. Tu es jeune, tu vas vite te rétablir, restes positifs et tout ira très bien.Le corps humain est surprenant parfois, notre esprit aussi, fais toi confiance.

    Pour ce qui est des blessures que certains se traînent des années, laisse tomber ça pour le moment, ça n’est pas le sujet et chacun à sa propre histoire et ses propres raisons de guérir ou pas (je généralise un peu là, pour faire court)

    Allez hop, coup de pied aux fesses, tu relèves la tête et un mets un peu de couleur dans ce grisous là…et tu ne te laisse pas abattre…pis t’as oublié le marathon de la Rochelle aussi, allez zou!!!

    1. Non pas de médecin du sport compétent dans mon coin. Je suis un peu dans un des déserts médical de France. Et encore, on a ce qu’il faut en généraliste, mais les spécialistes font défaut. Et en plus, medecin du sport n’égal pas medecin sportif…Mais il parait qu’il y a une bon osthéo, j’irais surement faire un tour. Après 34 ans de n’importe quoi, ca sera pas du luxe, et je lui demanderais son avis sur la mobilité de mon épaule.

      C’est pas ma première chute en vélo, loin s’en faut, ni la plus spectaculaire (mais la plus grave bizarrement). En fait, l’inquiétude est plus de reprendre trop tot que de reprendre. Pas facile à expliquer, j’ai pas envie de laisser la saison, mais peur de reprendre trop tot sur une épaule fragile. En meme temps, j’ai lu de nombreuses personnes qui ont repris sans soucis, donc je veux pas manquer le coche pour une “simple” inquiétude. Bref, le cerveau est l’ennemi parfois, à trop cogiter. Je te fais confiance, j’achète donc les nouvelles roues et vais dehors, madame te remerciera pas ^^ mais puisque tu m’y oblige 😉

      Pour la Rochelle, c’est plus que d’actualité du coup, vu que je n’ai plus aucune chance de réaliser mon reve de sub3h à Sénart au mois de mai, ca sera surement à la fin novembre si les signaux sont au vert à la fin de l’été. Sénart sera en mode plaisir, juste histoire de récupérer un t-shirt, et surtout les goodies de finisher (médaille de la verrerie d’art de Soisy-sur-Ecole à l’arrivée avec un brin de muguet et une bouteille de jus de pommes), et passer un bon moment dans une course sympathique, qui devrait aussi l’occasion de rencontrer des membres du forum CCAP.

      Sinon, je suis pas trop grisous, j’ai décidé de le prendre bien. Et ca marche (la plupart du temps). C’est ma coupure annuelle non planifiée.

  3. Voilà, un médecin sportif ça pourrait tout aussi bien faire l’affaire…tiens nous au courant…Pour le matos vélo; j’imagine qu’avoir le matériel adéquat c’est important pour la sécurité alors expliques ça gentiment à Madame FAB, je suis sûre qu’elle comprendra…pour savoir quand reprendre, le mieux parfois c’est de prendre un peu de recul, tu fais le vide dans ta tête la réponse viendra toute seul ….Quoi que tu décides de toute façon tu sauras le gérer, t’as tout ton temps et rien n’est perdu au final si on sait tirer partie de la situation, ça semble être ton cas ;o))

    1. Non mais depuis le temps, elle est résignée. Faut juste que je m’assure de laisser un laps de temps raisonnable entre les achats inutiles de trucs indispensables.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s