Et 2015 arriva : l’année des 3

Sans crier garde, on ne m’a même pas prévenu. Et me voici début février d’une nouvelle année, m’étant fait rattraper au passage par la patrouille Coco à juste titre pour mon inactivité sur mon blog.

Donc voilà. Trop tard pour un bilan 2014 qui sert à rien à part se dire que l’on n’a pas rien foutu et se mettre une bonne claque dans le dos d’autosatisfaction, ou déprimer si on s’aperçoit que l’on n’a pas respecté ces bonnes résolutions de janvier 2014. Vu que je n’avais pas fait de résolutions bloggeuses en 2014, on va continuer cette tradition. Et plutôt envisager l’orientation donnée pour 2015 qui sera basée sur le chiffre 3 (bah oui, pourquoi pas ??), en marquant les objectifs sur papier afin d’acter les choses plutôt que de les laisser procrastiner dans la tête.

Qu’est-ce que tu vous avez foutu ?

Déjà, presque 3 mois (ca y est, ca commence à tirer sur la corde pour sortir un 3 de nul part) depuis la dernière mise à jour, ce n’est pas pour autant que je me suis endormi. Bien au contraire. Mon contrat se terminant dans 3 mois (tenez les comptes, hein) à partir de maintenant, pas mal de boulot à finir en fait.

Ensuite, j’ai continué à courir. Adepte des plans à 3 lettres (non pas à 3, mais le mot qui fait gagner 5 points au scrabble dont une lettre à 3 points), après avoir essayé les plans du site conseils course à pied avec beaucoup de plaisir et un beau résultat, me voici parti du côté des plans du site plans-entrainements.net. J’utilisais déjà cet outil pour planifier mes séances, et surtout évaluer les distances et temps, j’ai donc essayé leur plan de travail de la VO2 max sur deux mois. Pas encore de courses pour valider, mais j’ai l’impression que mes 3 allures références d’AS 21, seuil, et AS10 ont encore progressé, ainsi que mon aisance en EF. En même temps, c’était un peu le but de ce plan. Donc satisfait, je signerais à nouveau pour le prochain plan chez eux.

Point de vue entrainement, place à la diversité. J’avais déjà introduit un peu de VTT et de vélo de route l’année dernière, depuis décembre, les choses ont pris une tournure plus sérieuse. Me voici donc 3 fois par semaines à la piscine à l’aube, sur un vélo aussi souvent que je le peux (sur home trainer ou dehors même quand il neige ou gèle, voir les deux) et ce en plus de mon plan VO2. Vous l’aurez deviné, me voici avec l’envie et la motivation de me lancer dans le triathlon (3 fois plus de plaisirs qu’ils disent sur la brochure, j’ai pas encore signé …).

La preuve que j'ai pas rien fait (et le tout pour 389 Calories, plus fort que Tic Tac moi)

La preuve que j’ai pas rien fait (et le tout pour 389 Calories, plus fort que Tic Tac moi)

Qu’est-ce que tu vas faire

Point de vue objectif, 2015 sera pour moi l’occasion de retenter le marathon. Ayant vécu une première expérience moyenne à La Rochelle en 2007, avec un  chrono de 3h43 fini dans la douleur. Bon temps compte tenu de mon entrainement décousu voir absent de l’époque, et aussi pour un premier. Avec mes récents progrès en vitesse, et en sagesse (pff, j’me marre), me voici avec l’envie de retenter la distance mythique afin de finir dans un meilleur état pour en garder un bon souvenir. Et viser les 3h. Donc deux essais envisagés cette année. Sénart début mai (inscrit), en visant un peu au-dessus (3h05/10, mais je rêve de mieux ;), si tout se passe bien, surement tenter le sub 3 à La Rochelle à la fin de l’année. Si ça se passe mal à Sénart, je mettrais le marathon de côté, c’est que ce n’est pas pour moi. Bref, le plan du site plans-entrainement.net (ca s’invente pas) sera mis à profit, je vous tiendrais informé des évenements, ce site étant une mine d’informations diverses et variés. Et sinon, toujours envie de semi, donc ca sera surement encore le semi de Semur en Auxois à l’automne, et Beaune comme en 2014 si je ne fais pas le marathon de La Rochelle.

Entre les deux, je vais profiter du printemps et de l’été pour découvrir le triathlon donc. Là le calendrier est plus flou. Peut etre un sprint (750m nage, 20km vélo et 5 km cap) une semaine avant le marathon de Sénart. Ce n’est peut-être pas raisonnable, mais c’est chez moi. Je le ferais en mode grosse sortie longue avant semaine de récup. Et ca me permettra surtout de m’entrainer aux transitions. Ensuite, mois de juin, un triathlon sérieux en mode à fond, surement un M (1.5km nage, 40km vélo, 10km). Ça sera très certainement dans le Jura, et probablement celui de Chalain. Juillet, je serais en vacances en Dordogne, je participerais donc surement à celui de Bergerac (toujours en M), ça me fera une occasion pour fuir les travaux et le débroussaillage chez les beaux-parents. Enfin, un dernier en Aout. J’hésite encore à tenter un half Ironman (1.9km nage, 90km de vélo, et 21CAP) ou garder cela pour l’année prochaine. Plus que la nage et la CAP, c’est le vélo qui me fait hésiter. 90 bornes c’est sérieux (j’en suis à 60 max), et les dénivelés souvent conséquents (>1000m) pour ceux que j’ai repéré. Distance pas choisi encore, les trois choix possible sont Gerardmer (un peu mythique, HIM), Lac de Vouglans (c’est beau le Jura, HIM), et Troncais ( HIM, chercher pas, c’est mythique pour un forestier, et l’épreuve est juste tordue car elle propose aussi à ceux qui le veulent d’enchainer 3 triathlon en 2 jours, oui eux aussi ils aiment les 3). A moins que je ne me rabatte sur un M, genre Vesoul (j’ai toujours voulu voir Vesoul) ou format Cross (Contrexville), qui veut dire vélo en VTT, et CAP en trail, ca ferait un peu de changement.

Qu’est-ce que ça fait ?

Et bien je suis 3 fois plus fatigué, j’ai multiplié mes dépenses par 3 pour acquérir le matos (le vélo est un sport de vache à lait), 3 fois moins de temps, et 3 fois plus en forme et épanoui. Probablement addict au sport comme nombre d’entre nous, je me voyais pas courir plus (4 séances par semaine avec un cumul oscillant entre 40 et 70 selon les semaines, ça me suffit, je progresse encore), et du coup le triathlon m’apporte déjà beaucoup de plaisir par la diversité des entrainements. La natation en particulier me fait un bien fou après et avant une séance de CAP. Le vélo, moyen en ce moment du fait de la météo, je prends quand même beaucoup de plaisir à sortir. Bref, pleins de projets pour 2015, mais un seul concret pour l’instant, le marathon de Sénart. Va falloir que je finalise les inscriptions pour les autres, les places sont chères pour certains évènements (au sens propre comme au sens figuré), même si je ne me concentre pas sur les plus populaires volontairement.

PS: vous l’aurez compris, avec ce post en 3 points, je cherche à améliorer mon SEO et google ranking pour le chiffre 3, 1 c’est trop prétentieux et tellement surfait. J’aime les défis.

Advertisements

5 comments

  1. Nan mais tu crois sérieusement que tu vas pouvoir échapper au marathon de la Rochelle 2015…sérieux??? je préfère t’avertir de suite tu vas subir la pression de ta vie ;o))

  2. Yeahhhhhh!!!!
    Comme si tu allais abandonner le marathon de La Rochelle!!!! Attend tu louperais une rencontre avec deux filles vraiment géniales: Coco et moi même!!!!!!

    Ah ba le triathlon me fait clairement de l’oeil cette année. J’en suis a peaufiner mon crawl en piscine!!!! Et je vais tenter d’améliorer ma vitesse en vélo. Mais pas facile tout ça!!!!!

  3. Non mais C’est clairement le marathon que je veux faire. après, il y a plein d’autres choses cette année, donc on verra. Sénart est en fait qu’une répétition, j’aimerais bien finir l’année en beauté à la Rochelle. On verra fin mai comment ca se sera passé et digéré surtout 😉

    Et puis je serais un muffle de décliner une si jolie rencontre en perspective.

  4. eh ben, quel fan club ! je suis jaloux ! je suis un peu sur le même feeling, ça m’a fait du bien de diversifier… essaye de rouler avec des potes ou un club, les sorties s’allongent naturellement, c’est plus facile en groupe. Seul 60 bornes, c’est crevant, c’est vrai.

    J’adore TrainerRoad aussi. Surtout avec le PowerTap (#pimpin) c’est top.

    Je suis carrément jaloux que tu aies une piscine qui ouvre tôt le matin. Moi je démarre le boulot vers 8h, et pas de piscine qui ouvrent avant dans les environs 😦

    Quant au cyclisme, sport où le tuning est omniprésent c’est effectivement un paramètre difficile à gérer pour un pimpin comme moi !

    bon entraînement dude !

    1. Je connaissais pas cette expression #pimpim. J’en suis à 100%. Deja craqué pour un beau vélo de route aero, la tenue d’hiver qui va bien, la combi qui moule et qui fait soit disant nager plus vite que flipper, le trainer fluid qui fait pas de bruit (ou presque). Le power2max va attendre un peu du coup 😉 (qu’il fasse bluetooth, ou que j’achete un bridge ANT+/BLTE), en attendant je profite du virtual power sur trainerroad, et profite de la route sans soucis au cardio.

      Pour la piscine, c’est le top. Ca coute en bras ici en suisse, mais c’est génial de pouvoir faire ses longueurs avant le boulot, le midi restant dédié à la course. Ca fait un bien fou musculairement de commencer la journée ainsi. Après, je passerais le midi je pense, avec CAP au réveil, sympa aussi, mais plus fatiguant je trouve.
      Je suis en train de rentrer en contact avec le club de tri vers chez moi en france pour quand je quitterais la suisse. Ca me permettra d’avoir des conseils en nat, et pourquoi pas de faire des sorties de groupes aux beaux jours. Mais j’aime bien les sorties solo pour le moment. Après le vélo est une drogue dans ma famille à laquelle j’avais jusqu’à présent, si une envie de compagnie me prend, je saurais où trouver des compagnons de vtt ou de route.

      A+ l’ami, peut etre sur un tri qui sait, j’ai vu que tu avais bien accroché sur le DO la dernière fois non?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s