Jogger: Si simple et pourtant si malin

Pour cette rentrée, un post rapide sur une appli android (et ios?) que j’ai trouvé il y a quelques jours: Jogger et dont je ne peux plus me passer. Et pourtant, elle n’a rien d’addictif à la base, tant ce qu’elle propose est simple.

On est nombreux à suivre nos entrainements. On est nombreux à utiliser des programmes gratuits ou payants tels que Nike, Asics, Strava, Trainning Peaks, Sportrack… et j’en passe. Nombreux aussi sont ceux qui utilisent les services fournis par leur marque de montre: Garmin/Polar/Suunto. Nonobstant leur allure particulièrement soignée, les principaux soucis que j’ai avec ces offres: 1) il faut être connecté pour avoir accès aux données, et2) ce n’est pas forcément simple d’avoir accès aux informations vraiment utile. Alors oui, certaines sont vraiment personnalisables (TP ou polar personal trainer pour celles que j’utilise) mais que faire quand on n’a pas accès à un ordinateur, seul moyen d’utiliser pleinement ces logiciels.

On est moins nombreux à utiliser des fichiers Excel personnalisés (que l’on peut ouvrir sur un smartphone), et on est encore moins nombreux à noter sur un calepin. On s’est d’ailleurs récemment moqué de moi car je faisais cela, comme mon grand-père 30 ans plus tôt en cyclisme. Mais en son temps, il avait été relativement performant localement, donc c’est que ça eu marché, ça doit donc pouvoir le faire.

Mais bref, retour à nos moutons. Jogger , petite application gratuite. Ce petit logiciel sur votre téléphone vous permet de saisir manuellement des statistiques de base sur votre entrainement. Vraiment basique: Durée et Distance avec un système de bandeau déroulant assez sympathique, niveau d’effort (Marche/Facile/Intermédiaire/Dur/Apocalyptique), travail effectué (Cardio/Tempo/Vitesse/Course), et le moment de la journée (Matin/Midi/Après-midi/Soir). Et bah, ça tombait bien, c’est à peu près ce que je notais dans mon carnet. Mais maintenant, toujours sous la main (enfin quand j’ai mon téléphone avec moi, il est loin d’être greffé à mon corps celui-là).

Saisie des entrainements

Le gros avantage, c’est que cette application vous permet aussi de faire des graphiques de synthèse sur une semaine, 15 jours, un mois… De quoi visualiser en un coup d’œil votre progression (ou votre abandon du programme trop ambitieux que vous vous étiez fixé).

Graphique des entrainements

En bref:
Bref, une application toute simple. Un peu de travail en amont car il faut rentrer les infos manuellement. Mais après, vous y avez accès tout le temps, même sans connexion. En plus, c’est gratuit. Les deux petits défauts que j’ai pu remarquer: 1) c’est en anglais, mais c’est assez basique donc accessible. Et on peut convertir en unités métrique/impériale selon votre préférence/origine. 2) il manque la possibilité de rentrer la FC moyenne. De nombreuses personnes suivent cette information, avoir la possibilité de l’afficher sur les graphes aurait été un plus, et ce n’est pas réellement compliqué. Pour l’instant, je me contente de noter cette valeur dans l’intitulé de la séance.

Certains diront qu’il manque le tracé GPS, la courbe de FC, pas d’interactions avec les copains. C’est vrai, mais d’autres le font déjà à merveille (Strava). Jogger remplit une autre niche restée vacante, celle qui consiste à suivre simplement la durée/quantité/intensité de nos entrainements, sans trucs superflus. Et il le fait plutôt très bien. Essayez le si vous êtes un tout petit peu intéressé de suivre vos efforts, c’est vraiment un logiciel malin.

Liste des entrainements

Advertisements

4 comments

    1. Bonjour,
      Merci pour l’info. Mais par exemple, cet appli n’est pas disponible sur Android si je ne m’abuse. Je suis habitué à ce que iOs ait plus d’applis, Android c’est un peu le désert.

      J’ai aussi vu un truc garmin viewer qui va chercher les stas sur Strava et autres. Mais honnetement, c’est plus usine à gaz qu’autres choses. J’ai vraiment été agréablement surpris par Jogger. Et puis encore une fois, pas besoin de se connecter. Je finis ma course, je regarde ma montre, et hop je renseigne les données, et direct j’ai les graphs, même loin d’internet. Garmin viewer par exemple, n’accepte pas que tu rentres un workout manuellement, même s’il a l’air capable d’importer un tcx. Mais la encore, j’utilise polar donc je n’en ai point. Voila, j’aime cette simplicité que j’ai trouver dans Jogger, même si je suis ravi de triturer les données sou Excel, Strava ou autres logiciels.

      A+

    1. Et comment, première page internet ouverte le matin. Ce gars vit le rêve de milliers de geeks sportifs 😉

      Toujours sympa de voir l’intérieur de ces compagnies. Polar a l’air particulièrement bordélique, je comprend mieux leur politique d’update, et aussi pourquoi j’ai un faible pour la marque 😉 on se ressemble.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s